CHILI -La Serena to Arica

After servicing the car and changing the tyres (which took a week) in La Serena we make our first night stop at Llanos de Challe National Park.

A la Serena, nous faisons la révision de la voiture, freins et pneus neufs pour affronter les dénivelés de la Bolivie. Premier bivouac au parc national LLLANOS de Challe. 

P1040938

Here we have already started our journey into the Atacama Desert. Some of the dunes are covered in the green shoots of flowers waiting to push through with the next rains. From here we join the Pan American Highway, making our next stop at the Pan Azucar park. In Taltal, a town formerly made prosperous by the nitrate boom of the early 20th century we find ourselves a fishmonger on the seafront.

Nous sommes dans le désert de l’Atacama. S’il pleut assez, les dunes fleuriront au printemps. Le garde est confiant. Puis nous reprenons la Panaméricaine et bivouacons au parc national de Azucar, visité l’an dernier.

 

IMG_2474

We arrive in Taltal just in time for the annual Pelican Beauty Parade, an event not to be missed.

Arret déjeuner à Taltal et nous y trouvons un pêcheur vendant ses prises de la matinée. Ce sera ragoût de poisson pour le dîner.

IMG_2480

From here we are back on the rugged coastal road until reaching Antofagasta, a crazy, bustling place that has mushroomed on the back of the copper boom. It’s late in the day but we manage to put ourselves between a newly built apartment block and a brick wall enclosing the golf course. At three in the morning I awake to a hissing sound. Thinking some clown is letting our tyres down I leap from bed to investigate, only to find it is the sprinklers on the gold course. Continuing along the coastal road, we are between the pacific rollers and a mountain rising up two thousand metres – no where to go if the much-talked-of tsunami occurs.

Antofagasta n´est pas la ville la plus attractive. Nous trouvons un parking en bordure du terrain de golf, avec vue mer. Cette ville est le centre névralgique de services et support technique aux nombreuses mines de la région. La mer est polluée, on ne se pose pas trop la question de la qualité du poisson…..nous continuons par la côté jusqu´à Iquique. La route est coincée entre les grosses vagues du pacific et la montagne nue.

Next stop Iquique.

P1040953

Many of the colonial buildings have been well preserved in Iquique (regular earthquakes really cause a problem) and some parts of the town are like walking on Hollywood set. The Chinchorro are thought to have been the first inhabitants along this stretch of coastline. When they blew up Esmerelda Hill they uncovered a heap of Chinchorro mummies. Apparently they loved making mummies of their dead – we’ve seen a lot.

Iquique est moderne et affluente. Nous y passons 3 jours et visitons le centre historique où il reste nombre de bâtiments coloniaux en bois et le musée régional….fier des ses mommies  de la tribu Chinchorro, trouvées par hasard . Il fallait faire sauter une d’une à l’explosif pour agrandir la ville, rien que ça, et qui voilà? Les mommies les plus anciennes du monde, 6000 ans et pour une fois sur la côte plutôt qu’à 5000m d’altitude.

 

P1040987

One of out bivouac sites already came with a bed.

Bivouac sur un site de géo glyphes pré-hispaniques. Et d´une ancienne mine de nitrates. Locomotive sur ses rails et un lit….

 

 

P1040967

Much of northern Chile suffered when the nitrate boom came to an end in the 60s and there are many a ghost town to explore.

Nous visitons le village fantôme et site Unesco de Humberstone, où les bâtiments sont restés en l´etat depuis les années 60, date de l’abandon de la mine de nitrate se soude. Tout y est…..école, théâtre, hôtel, maisons,outils, site de production. Drôle de vie en plein désert.

 

 

P1040958 P1040956

Finally we arrive in Arica (2000Km after leaving La Serena) just in time for outdoor Sunday mass.

Puis nous arrivons à notre dernière étape chilienne . Arica, le ville de l’eternel printemps disent-ils. ici il ne pleut jamais.  Nous arrivons à faire remplir nos bouteilles de gaz, il était temps, et paressons plusieurs jours. Visite de la ville, l´eglise et le bâtiment des douanes ont été construits par Gustave Eiffel. Une commande du président de l’époque après un tremblement de terre.

Dimanche, messe en plein air et début d’un mois de célébrations. Ça commence par un festival folklorique de Cuenca d´une semaine et  puis il faut bien célébrer la guerre du pacifique….le Chili a étendu son territoire en prenant au Pérou la région Arica-Tacna. Elle a finalement rendu Tacna au Pérou…….c’est que ça ne doit pas être terrible…..nous y serons demain, je vous dirai.

 

 

P1040980

And some pre-Columbian art.

IMG_2506  IMG_2492

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s